Elon Musk

Adoptez l’état d’esprit d’Elon Musk pour créer vos jeux vidéo

  •  
  • 8
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages

Vous connaissez sans doute l’entrepreneur Elon Musk, fondateur (entre autres) de Tesla Motors, Space X et X (renommé Paypal depuis). Il est connu pour ses innovations dans divers domaines de haute technologie et pour sa capacité à donner vie à des projets complètement fous.

C’est un phénomène, et certaines de ses citations ont un écho assez puissant dans le domaine de la création de jeux vidéo.

Pour passer à l’action dès maintenant, cliquez sur ce bouton et téléchargez le guide :

Citation 1

The first step is to establish that something is possible; then probability will occur.

→ La première étape est d’établir que quelque chose est possible. Ensuite, la probabilité fera son travail.

Avant même de commencer quelque chose, il faut tout d’abord se persuader que c’est quelque chose de possible. En effet, à quoi bon se lancer dans une projet que l’on sait impossible. c’est une perte de temps non ?

Votre premier combat est donc de vous convaincre que vous pouvez faire quelque chose. Vous POUVEZ créer votre propre jeu vidéo. C’est techniquement, financièrement et temporellement possible.

Le cerveau fait tout pour nous protéger, et cette protection passe par… la peur. Tout ce qui est inconnu donne une frousse bleue à notre cerveau reptilien. Il se met en panique, vous avez la boule au ventre, c’est ce qu’on appelle l’instinct de survie.

Alors… si on y réfléchit un peu, créer un jeu vidéo est loin d’être la chose la plus mortelle au monde hein… mais votre cerveau de l’interprète pas de cette manière. Vous ne ressentez pas forcément de symptôme physique, mais vous avez quand même cette petite voix qui vous donne des millions d’excuses pour ne pas commencer.

Vous voyez de quoi je parle ? Cette sensation que ça peut attendre demain, que là, c’est pas le bon moment, qu’il faut d’abord regarder la nouvelle saison de Stranger Things… On déborde alors d’idées d’autres choses à faire qui semblent plus importantes.

Elles ne sont pas forcément plus importante, votre cerveau a juste peur de l’inconnu. C’est une réaction tout à fait normale. Il vous faut accepter cette peur, mais vous lancer quand même. Essayer.

Dès lors que vous acceptez le fait que c’est possible même si c’est effrayant, vous ouvrez la porte à la possibilité que cela se réalise. Vous vous donnez une chance d’essayer. Vous vous autorisez à réussir.

Citation 2

Définissez votre objectif

People work better when they know what the goal is and why.

→ Les gens travaillent mieux lorsqu’ils savent l’objectif de leur travail et pourquoi ils le font.

Lorsque vous faites quelque chose, c’est pour obtenir un résultat. Quand vous lisez un livre, c’est pour vous détendre par exemple. De même, lorsque vous faites la vaisselle, c’est pour avoir des couverts propres pour votre prochain repas. Lorsque vous discutez avec vos amis par chat, c’est pour assouvir votre besoin de contact social.

Chacune de vos actions est guidée par un objectif, un résultat à atteindre. Même les plus simples de vos actions comme vous lever pour vous étirer après une longue session de jeu. Dans votre vie de tous les jours il est simple d’identifier les objectifs liés à ces actions.

De la même manière, lorsque vous vous investissez dans une nouvelle activité, il est important de vous demander quel est votre objectif. Pourquoi faites vous cette nouvelle activité, que voulez-vous accomplir ?

Cette question vous paraît stupide ? Pas tant que ça. Elle est tellement simple que beaucoup de gens ne se la posent même pas. Et pourtant, la réponse à cette simple question est d’une importance capitale.

La réponse à cette question, c’est le phare qui vous empêchera de vous échouer sur la côte. C’est la bouée qui vous maintient hors de l’eau pendant les tempêtes. C’est c’est lumière dans l’obscurité qui vous rappelle pourquoi vous faites tout ce que vous avez fait jusqu’à présent.

Lorsque vous allez vous investir dans une activité complexe comme la création de jeux vidéo, il est très très facile de se perdre en chemin. C’est un domaine qui est extrêmement vaste et cartographié de centaines de façons différentes. N’espérez pas que le voyage soit facile.

En revanche, si vous avez répondu à la question du “Pourquoi”, vous vous retrouvez avec une boussole dans les mains. Vous ne saurez peut-être pas où vous êtes sur la planète “création de jeux vidéo”, mais vous saurez que vous allez dans la bonne direction. Dans la direction que VOUS avez choisi.

Quel est votre pourquoi ?

Citation 3

Trouvez l'équilibre

If you’re trying to create a company, it’s like baking a cake. You have to have all the ingredients in the right proportion.

→ Si vous essayez de créer une société, c’est comme la préparation d’un gâteau. Vous devez avoir tous les ingrédients, et dans la bonne proportion.

Elon Musk parle ici de la création d’une société. Mais cette remarque reste pertinente, quel que soit le domaine. Y compris dans la création de jeux vidéo.

Le jeu vidéo est l’activité qui rassemble le plus de domaines d’expertise au monde. Vous avez du développement logiciel, de la modélisation et de l’étude artistique, de la composition sonore, de la scénarisation…

Et on ne parle là que des grandes familles ! Rien que sur le développement, vous pouvez retrouver les développeurs gameplay, développeurs moteur, développeurs outils, les développeur shader…

Mais ne prenez pas peur pour autant.

Quand vous allez vous lancer (si ce n’est pas déjà fait) dans la création de jeux vidéo, vous aurez peut-être déjà quelques connaissances dans un ou plusieurs de ces domaines.

Au fil de votre pratique, vous allez développer vos compétences existantes, et en acquérir de nouvelles. Parmi ces compétences, il y a des choses que vous allez aimer plus que d’autres, pour lesquelles vous aurez des facilités. Vous allez donc naturellement les pratiquer plus et progresser rapidement, parfois au détriment des autres.

Ne vous sentez pas coupable. Nous avons tous des choses qu’on aime et d’autres qu’on aime… moins. Voir pas. Mais il vous faut garder en tête que pour arriver à créer un jeu vidéo, vous aurez malgré tout besoin de certaines compétences qui ne vous tiennent pas particulièrement à coeur.

Avoir besoin d’une compétence ne signifie pas forcément que vous devez la maîtriser comme un chef. Bien loin de là ! Je suis personnellement développeur de métier, et plus je reste éloigné de Photoshop, mieux je me porte… Mais il n’empêche que je sais créer des designs simples en vectoriel sur Inkscape par exemple.

Si on devait lister ces “ingrédients” principaux :

  • Logique / Programmation
  • Graphisme (2D ou 3D)
  • Son

Travailler ces 3 points là au moins un peu pour pouvoir être en mesure de vous débrouiller seul, même si ce que vous produisez n’est pas d’un niveau professionnel.

Citation 4

Construisez une boucle de feedback

I think it’s very important to have a feedback loop, where you’re constantly thinking about what you’ve done and how you could be doing it better.

→ Je pense qu’il est très important d’avoir une boucle de feedback, dans laquelle vous pensez constamment à ce que vous avez fait et comment vous pourriez faire mieux.

Cette façon de penser, c’est l’amélioration continue. Toujours chercher à faire mieux, toujours chercher à vous perfectionner et améliorer votre niveau dans un domaine, toujours vous hisser vers le haut.

Cette vision, c’est ce qui va vous faire passer du statut de “j’y connais rien” à “je sais me débrouiller même si c’est pas super”, puis à “je sais développer des petits jeux”. Puis peut-être à “j’ai créé mon propre studio et je génère des revenus complémentaires”.

Passer du temps pour améliorer vos connaissances et le meilleur investissement que vous puissiez faire.

Dans le cadre de la création de jeux vidéo, cet état d’esprit est très important pour les raisons données plus haut, mais aussi pour une autre raison…

Il est assez difficile de cerner avec précision ce qui est “bien” et ce qui est “mauvais”. Une idée peut sembler géniale en l’expliquant mais difficile à réellement mettre en place.Il est donc extrêmement important de ne pas se lancer tête baissée dans la réalisation d’un jeu avant d’en avoir testé les mécaniques centrales. Vous vous dites peut-être qu’il est impossible de tester quelque chose avant de l’avoir fait, c’est le serpent qui se mord la queue !

C’est partiellement vrai. Il y a une technique simple pour répondre à cette problématique, c’est le prototypage. On entend beaucoup ce terme à tort et à travers, et il est généralement mal utilisé. Un prototype est une réalisation sommaire d’un point de gameplay que vous voulez tester.

Par réalisation sommaire, cela signifie que vous devez vous concentrer sur les quelques points que vous voulez valider. Ce prototype doit vous permettre de valider si ces idées de gameplay mises en place sont satisfaisantes.

Ce prototype doit également passer dans les mains de quelqu’un d’autre que vous. Cela parait évident, mais il est très important d’avoir un avis extérieur. Plusieurs même. Faites tester votre prototype, acceptez les remarques et notez ce qui ne va pas pour le corriger, ce qui est bien pour l’accentuer.

Créez un prototype, faite-le tester, récoltez les retours. Réalisez ce cycle autant de fois que possible ! Plus vous ferez tester vos prototypes, plus vous vous approcherez de quelque chose de vraiment bien.

Citation 5

N'abandonnez jamais

Persistence is very important. You should not give up unless you are forced to give up

→ La persévérance est très importante. Vous ne devriez pas abandonner tant que vous n’êtes pas forcé de le faire.

C’est sans doute le meilleur conseil que l’on puisse vous donner dans la création de jeux vidéo. C’est un domaine complexe, très vaste et souvent impitoyable. Mais cela ne doit pas vous arrêter.

Vous allez rencontrer des obstacles pendant votre voyage. Certains que vous pourrez surmonter, d’autres que vous devrez contourner pour arriver à votre objectif (importance du point 2). Et malheureusement, il vous arrivera également de rencontrer des obstacles insurmontables.

C’est ok. Il n’y a pas de honte à avoir. Au contraire. Soyez fiers de vos échecs. Soyez fiers d’avoir essayé, avancé et tenu bon jusqu’au dernier moment. Vous avez fait plus que beaucoup de gens.

Rovio a sorti une cinquantaine de jeux et allait mettre la clé sous la porte avant de sortir Angry Birds. Squaresoft (aujourd’hui Square Enix) était au bord de la faillite lorsqu’ils ont décidé de jeter leurs dernières économies dans une “fantaisie finale”. La saga de Final Fantasy était née.

Il y a une espèce de légende autour du “overnight success” (le succès en une nuit). Ce succès qui arrive comme un cadeau tombé du ciel. Soyons clair : c’est un bonbon empoisonné.

Le “overnight success” n’existe pas. C’est le résultat de nuits, de mois, d’années de travail qui finissent par payer, un jour. Des échecs, vous allez en vivre beaucoup. Des petits, des gros. Et quelques réussites (heureusement !).

Il ne tient qu’à vous de transformer vos échecs en leçons pour en tirer quelque chose de positif. Comme le disait Nelson Mandela :

Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends.

A vous de jouer

Vous voulez créer votre propre jeu vidéo ? Alors téléchargez le Guide Complet du Créateur de Jeux Vidéo. Il couvre les principaux points organisationnels pour vous aider à créer votre jeu jusqu’au bout !

 


  •  
  • 8
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *